Bribes

« La connaissance est intentionnelle, au sens où elle participe d’un besoin ou d’une finalité d’action sur le réel et sur soi-même. Cela ne signifie pas que la connaissance est exclusivement utilitaire, mais qu’elle est expériencielle, car c’est en interagissant avec le monde que le sujet construit sa connaissance pour agir dans le monde et sur le monde. Elle répond à la question « pour quoi ? » »

Philippe Blanchet

« Pour beaucoup de gens, Internet est associé à tout un ensemble de valeurs – comme l’universalité, la communauté, la liberté, la connaissance -, sans qu’ils puissent forcément faire le lien entre elles, et reconstituer la croyance  qui est en arrière plan. […] Chaque étape de l’internétisation du monde est en soi fascinante et anodine. C’est l’ensemble qui pose problème. Le public se voit proposer de pratiquer ce nouveau culte pas à pas sans qu’il puisse en voir toutes les conséquences. »

Philippe Breton – Le culte de l’internet : une menace pour le lien social ?

« Les êtres singuliers et leurs actes asociaux sont le charme d’un monde pluriel qui les expulse. On s’angoisse de la vitesse acquise par le cyclone où respirent ces âmes tragiques et légères. Cela débute par des enfantillages; on n’y voit d’abord que des jeux. »

Jean Cocteau – Les enfants terribles

« Il faut agir comme fait le voyageur qui veut mesurer la hauteur des tours d’une ville : pour cela il quitte la ville. »

Nietzsche – Fragments et aphorismes

« Épicure et Montaigne, Goethe et Spinoza, Platon et Rousseau, Pascal et Schopenhauer. C’est avec eux qu’il faut que je m’explique, lorsque j’ai longtemps cheminé solitaire, c’est par eux que je veux me faire donner tort et raison, et je les écouterai[…] C’est sur ces huit que je fixe les yeux et je vois les leurs fixés sur moi. – Que les vivants me pardonnent s’ils m’apparaissent parfois comme des ombres, tellement ils sont pâles et attristés, inquiets, et, hélas ! tellement avides de vivre : tandis que ceux-là m’apparaissent alors si vivants, comme si, après être morts, ils ne pouvaient plus jamais être las de vivre. Or, ce qui importe, c’est bien cette vivace pérennité : que nous fait la « vie éternelle », et, en général, la vie ! »

Nietzsche – Fragments et aphorismes

« L’humanité est riche de possibilités imprévues dont chacune, quand elle apparaîtra, frappera toujours les hommes de stupeur; que le progrès n’est pas fait à l’image confortable de cette « similitude améliorée » où nous nous cherchons un paresseux repos, mais qu’il est tout plein d’aventures, de ruptures et de scandales. L’humanité est constamment aux prises avec deux processus contradictoires dont l’un tend à instaurer l’unification, tandis que l’autre vise à maintenir ou à rétablir la diversification. »

Claude Lévi-Strauss – Race et histoire

« La tolérance n’est pas une position contemplative, dispensant les indulgences à ce qui fut ou à ce qui est. C’est une attitude dynamique, qui consiste à prévoir, à comprendre et à promouvoir ce qui veut être. La diversité des cultures humaines est derrière nous, autour de nous et devant nous. La seule exigence que nous puissions faire valoir à son endroit est qu’elle se réalise sous des formes dont chacune soit une contribution à la plus grande générosité des autres. »

Claude Lévi-Strauss – Race et histoire

« Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi, ni à personne. Voilà je crois toute morale »

Chamfort

« Quant aux gens que j’accuse, je ne les connais pas, je ne les ai jamais vus, je n’ai contre eux ni rancune ni haine. Ils ne sont pour moi que des entités, des esprits de malfaisance sociale. Et l’acte que j’accomplis ici n’est qu’un moyen révolutionnaire pour hâter l’explosion de la vérité et de la justice.
Je n’ai qu’une passion, celle de la lumière, au nom de l’humanité qui a tant souffert et qui a droit au bonheur.
Ma protestation enflammée n’est que le cri de mon âme. »

Émile Zola – J’accuse !

« La marque d’une intelligence de premier ordre réside dans sa faculté à concevoir simultanément deux idées contradictoires, tout en continuant de fonctionner.
L’on devrait pour exemple être capable de saisir que les choses sont sans espoir, tout en restant déterminé à agir pour qu’il en soit autrement. »

Francis Scott Fitzgerald – La fêlure

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s