Solitude

Épopée spectaculaire est la vie, mais trop d’faux départs
Et de publicité mensongère.
« Hey Popey !  » Non, pas besoin du vert des épinards,
Cette comparaison m’est étrangère.
Car
Ma vie est un poème dont les vers sont de valeureux ONM :
Naturellement Modifiés, se nourrissent de l’être et de sa terre.
Fallait voir les autres quand avec un mégaphone j’ai hurlé « je vous aime ! ».
Fallait voir leur tête lorsque j’ai croqué la pomme et ses vers.
Tous animés de haine, c’est avec mes mots que je les ai pris à revers.
En main j’avais mes chaînes d’acier, mes pensées se sont empressées de les scier.
Ni dieu, ni maître, j’ai pensé en disant qu’il fallait tout repenser :
Babel est un fantasme, revoyons nos ambitions à l’horizontal.
Ribambelle de marasmes, renvoyés, tous, à l’état animal.
L’existence est sombre, ce sont nos ombres qui peuplent le monde.
Peur de finir misérable.

Tous forçats, force est de constater que c’est l’inhumanité qui nous frotte.
Comment parler d’autre chose quand c’est le malaise qui toque à ma porte.
Connaissant les causes, nous seuls, importe.
Gisant, sur le parquet rose, n’est-ce pas la solitude au pas de ma porte ?
L’instant est morose, mes maux m’emportent, c’est l’actuel que je récuse.
Qui m’aime me suive, je hurle ! Mais c’est bien la solitude qui m’use.

LiveAndThink

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s