Le dernier français

MONTPARNASSE

Écrire ensemble une autre Énéide
une épopée nationale, se souvenir de Virgile
ou de Dante est un acte héroïque
Comment ne pas finir en sang dans ce nouveau cycle
Nouveau siècle, nouveau millénaire poésie urbaine  à l’assaut de l’Antéchrist
Nuit du destin qui fera festin l’humeur angélique ou les rumeurs d’Apocalypse
Sniffent la ligne de trop La peur est la coke d’une époque tragique
Notre auguste ego en ligne de mire
rédemption d’un peuple par l’écrit
lis au nom du seigneur qui t’as donné la vie
Gravé sur le fronton du Temple de Delphes
et sur le front de la Mosquée de la Tess
se reconnaître en l’autre c’est le « connais-toi toi-même »
L’histoire se répète et se différencie
N’est-ce pas là le symbolisme du crucifix
le geste le verbe et l’aiguille
matière poétique illicite et deal de paradoxes
des mots et des camés
À chacun sa drogue !

Le dernier français – Abd Al Malik

« Comme si je m’éteignais en tant qu’individu et que je devenais porteur d’une énergie. De l’énergie  qu’on véhicule lorsque l’on représente vraiment.
De l’énergie qui irradie quand on aime pour de bon. C’est pas évident de décrire ce que j’ai ressenti. C’était comme si je m’offrais à l’universel, comme si j’étais un peuple à moi tout seul. Le chaînon manquant entre le rêve et la réalité.
Quand on ressent un truc comme ça, a-t-on encore le droit de renoncer à l’infini, ou d’être honteux de sa passion pour l’utopie ?« 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s