Le temps c’est comme la politique

Marie Szklarek

Le temps c’est comme la politique.
Il favorise l’insatisfaction chronique.
Face aux fluctuations et leurs problématiques,
Le mécontentement est inévitable, inefficace est la rhétorique.
Cela dit, selon où nous sommes placés,
Nous nous contentons plus ou moins du temps,
Plus ou moins le temps nous satisfait;
Le mieux étant d’être placé à mi-distance de la misère et du soleil.
Et, qu’il fasse beau ou pas,
Scander notre désaccord ou crier à l’injustice envers les intempéries,
Ne change manifestement rien a priori.
Dans cette analogie, je vois deux inepties catastrophiques.

Quand il pleut sur la ville, il pleure dans les cœurs.
Mais qu’en est-il lorsqu’il fait soleil sur le ville ou lumière sur l’horreur ?
Comme rien ne dure, l’homme serait-il condamné dans le négatif ?

Je me vêts d’un parasol fortement pommadé,
Je m’en vais en K-way,  l’allure déguisée.
Voilà que mon contentement est aiguisé.
Me voilà fin prêt à me consacrer à quoi (aqua) je suis influent,
Qu’importe que le mauvais temps soit affluant.
Et puis je danse, la danse de l’affranchissement !

LiveAndThink

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s