Pater Noster

Parodie, Légère
Pastiche, Notre air
Pastiche, Prière

Notre père, qui êtes odieux
Dans l’absence, – que dieu soit un être sur terre,
Même dans la fange et dans la pensée,
Des pairs, sacerdoce, en vœux de liberté –
Que votre nom soit sectionné,
Des astres, scrutons nos yeux,
Babel est un fantasme, vos dires des désastres.
Que votre règne jamais n’arrive
Ridé de rites, de principes arides, de carcans amers qui mènent à la dérive;
Pour que notre volonté s’affaire enfin sur la terre comme au ciel.
Donnons-nous aujourd’hui notre pain quotidien.
Afin de combler une faim, levons notre poing quotidien.
Pardonnons-nous nos offenses
Celles de trop souvent se regarder en chien de faïences,
De se nourrir la panse de votre pensée et d’un insensé trop-plein.
Laissons-nous succomber à la tentation.
Et délivrons-nous du bien et du mal,
De votre mal, de votre bien.
Ainsi soit-il, soyons-nous :
HOMO

LiveAndThink

Publicités

2 réflexions sur “Pater Noster

  1. Mon bout préféré:
    « Pardonnons-nous nos offenses
    Celles de trop souvent se regarder en chien de faïences, »
    Comme plusieurs de vos textes, celui-ci ferait un beau slam.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s